Beaucoup rêvent de toucher le ciel. Ce qui fascine Leandro Erlich, artiste argentin invité par le Bon Marché Rive Gauche pour une carte blanche tout en hauteur, c’est notre perception de ce qui nous entoure, des choses simples ou inaccessibles, et toutes les façons de la transformer. Avec “Sous le ciel”, son projet pour le grand magasin de la Rue de Sèvres inauguré cette semaine, l’artiste invitait donc les habitués du lieu à lever les yeux – et à voir le ciel de Paris différemment. Plus qu’une œuvre in situ, Erlich réimagine les emblématiques escalators à carreaux blancs en un circuit entremêlé, sans début ni fin, dont la structure sinueuse étonne autant qu’elle émerveille. Dès l’arrivée au cœur du Bon Marché, on s’adosse pour que se dévoile sous nos yeux ébahis (et smartphones brandis) un ciel bleu installé au plafond. Dans le grand magasin, le beau jour règne (et les oiseaux migrent) alors que dehors la nuit s’épaissit. Quelques mots (en français !) de l’artiste et un concert entre piano et DJ de Luciano Supervielle, et les festivités commencent. Au programme, empanadas et rêveries sous le ciel enchanteur… En créant le Bon Marché, Aristide Boucicaut et sa femme Marguerite voulaient faire de leurs clients des “promeneurs”. 160 ans plus tard, Leandro Erlich réussit à faire d’eux des rêveurs.

Photos: Jean Picon & Romain Mayoussier
Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.