La Place Vendôme brillait aux couleurs de Chaumet ce mercredi soir alors que la maison de haute joaillerie célébrait la réouverture de son adresse historique, le 12 Vendôme. Une réouverture qui coïncide avec 240ème anniversaire de la maison. En marge de la Paris Fashion Week, Chaumet retrouvait ainsi son sublime hôtel particulier inauguré en 1907 après avoir été la première maison de joaillerie à s’installer sur la Place Vendôme en 1812. En rénovation tout au long de l’année dernière, l’hôtel particulier Baudard de Saint-James a été repensé par l’architecte d’intérieur Patricia Grosdemange dans le respect des codes centenaires de la maison. Ce retour aux sources marque également le début d’une nouvelle ère, ancrée dans la modernité grâce aux nouveaux visages qui incarnent ses créations intemporelles. À la tombée du soir, les invités de prestige de Chaumet se sont réunis pour découvrir en avant-première ce nouvel écrin. Parmi eux: Coco Rocha, Georgia Fowler, Cindy Bruna, Camila Coelho, ou Chriselle Lim, toutes parées des plus belles créations de haute joaillerie de la maison. La soirée a donné l’opportunité à tous les invités de se replonger dans la riche histoire de Chaumet, et de pénétrer dans le Salon Chopin classé monument historique et où le célèbre compositeur a écrit son dernier morceau. Le pianiste Gael Rakotondrabe y accueillait les convives en musique avant que la belle Louise Verneuil ne viennent s’installer au piano pour un concert tout en délicatesse. Dans les salons attenants, un festin pour les yeux et les papilles attendait les invités sur une table de banquet alors qu’un peu plus loin, le Salon des Diadèmes dévoilait un mur entier de tiares et des créations joaillières datant du début des années 1800. Au rez-de-chaussée, Inès Mélia avait pris place derrière les platines pour un DJ set dans la boutique pensée comme un appartement parisien où chacun pouvait découvrir la collection Trésors d’Ailleurs, créée exclusivement à l’occasion de cette réouverture. Avec une soirée placée sous le signe du savoir-faire et de sa riche histoire, Chaumet offrait à ses proches une expérience unique au plus près de son identité. La preuve que même après 240 ans, la maison n’est pas prête de perdre de son éclat.

Photographes: Jean Picon, Valentin Le Cron, Pierre Mouton, Paul Blind

Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.