Lorsque Kamel Mennour consacre une exposition à Anish Kapoor, c’est l’assurance d’un grand événement. La galerie inaugurait hier soir “Another (M)other”, nouveau solo show regroupant une série d’œuvres récentes de l’artiste britannique. En rassembleur de talents, Kamel Mennour a notamment pu compter sur la présence de grands noms de l’art comme Daniel Buren, Lee Ufan ou Douglas Gordon. Si les a priori vont bon train au sujet des vernissages d’expositions, on est chez Kamel Mennour loin de l’ambiance guindée à laquelle on pourrait s’attendre. Ici, les icônes de l’art se retrouvent dans une ambiance bon enfant, ce qui ne les empêche pas de considérer l’exposition de leur regard expert. C’est qu’Anish Kapoor dévoile dans le double espace de la galerie (à la fois au 47 rue Saint-André des Arts et au 6 rue du Pont de Lodi) une dimension de son art que le public a rarement eu l’occasion de voir. On pense notamment à deux peintures à l’huile sur toile, ou plus généralement de l’évolution de ses formes géométriques en œuvres plus physiques qui dénotent un érotisme assumé. Après le vernissage, direction le Pavillon Ledoyen où tous les invités de Kamel Mennour étaient reçus par le chef étoilé Yannick Alléno pour un dîner en toute intimité et entre amis…

Photos: Valentin Le Cron

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.