fbpx

Marc-Antoine Barrois est un couturier avec une conscience écologique. Après avoir fait ses armes aux côtés de Dominique Sirop ou Jean Paul Gaultier chez Hermès, il crée en 2009 sa propre maison pour homme à l’exigence couture. En 2016, le directeur artistique lance son premier parfum, B683, une réalisation du parfumeur Quentin Bisch (Givaudan). Un nouveau chapitre qui le place sur la carte de la parfumerie internationale. Le créateur commence alors à questionner les étapes de réalisation du parfum et reprend tout à zéro pour s’inscrire dans une démarche vertueuse à la fois sur le plan environnemental et social. Désormais maison engagée, Marc-Antoine Barrois retire notamment les conservateurs et filtres anti-UV de ses parfums (fabriqués en France) et privilégie les matières naturelles pour réduire l’utilisation du plastique. En 2020, sa seconde fragrance, Ganymede, toujours réalisée en collaboration avec Quentin Bisch, lui valait de remporter le très prisé titre de la Meilleure Fragrance d’une marque niche indépendante au Fragrance Foundation Awards. À Paris ce 6 juillet, le directeur artistique inaugurait sa seconde boutique parisienne, dédiée au parfum (la marque compte près de 200 points de vente dans le monde), au sein de la galerie Véro-Dodat en plein cœur du quartier du Palais-Royal. Signée par l’architecte Antoine Bouillot (Honneur Society), la boutique réalisée en matériaux naturels déploie une collaboration avec l’artiste Jean-François Fourtou, qui y expose une série d’escargots géants représentatifs de son univers empreint d’onirisme. Parmi les invités présent à l’inauguration, on pouvait notamment compter le créateur Zac Posen ou danseuse étoile Dorothée Gilbert…

Photos: Thomas Smith
Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.