Albane Cleret 20.05.2010 #cinéma

A Paris, elle organise la party des Césars et parmi les plus belles soirées de l’année. A Cannes, elle règne sur le Heaven’s Floor, le nouveau septième ciel du septième art.

Que nous as-tu concocté pour l’édition 2010 ?

Le Jimmy’z n’existe plus. Il a été racheté. Pour le festival, j’ai déposé le nom de « Heaven’s floor », que j’ai choisi de lancer avec mon copain Stéphane Pompougnac, qui signe la compilation. On l’attend toujours sur du lounge, là pas du tout, c’est très club ! Le lieu est totalement redécoré en gris et taupe. Antik Batik signe les imprimés. Cela aura un côté chic et bohême. Les partenaires Audi, Moët et Belvedere sont toujours là, rejoints cette année par HP. Pour les soirées, toujours de l’exceptionnel.

La carte de membre, c’est has been ou pas ?

C’est primordial. Cette année, on ajoute même une photo. Plus possible de gruger.

Quelle est la star que tu rêves d’avoir chez toi ?

Le trio Burton, Penn et Brad Pitt, les trois pour le prix d’un !

Quelle est celle qui est 2010 ?

Ma fille, mais c’est chaque année. Sinon, Anne Hathaway, je la trouve canon !

Tu te réveilles ou tu te couches à midi ?

Je me lève à 11h et à midi je suis sur la plage Orange, dont je m’occupe aussi.

Portable allumé ou éteint ?

Allumé ! J’en ai deux avec le même numéro au cas où l’un d’eux me lâcherait.

Quelle est ta tenue de combat le jour ? La nuit ?

Le jour, des chaussures compensées de 12cm, un pantalon clair et un marcel. Le soir, des talons aiguilles et une petite robe noire. Ma devise : toujours très haut et toujours très court.

Tu te déplaces en voiture officielle ou à scooter ?

A pied. C’est le meilleur moyen de rencontrer tout le monde.

Tu es plutôt champagne ou eau gazeuse ?

Pendant l’année, je suis plutôt vodka, mais je ne bois pas du tout d’alcool pendant le festival. Du Schweppes.

Plutôt petits fours toute la soirée ou kebab à 5h ?

Ni l’un ni l’autre. Moi, mon plaisir c’est le gros pot de glace Haagën Dazs à la fin de la nuit.

A part chez toi, quelle est ton autre « place to be » ?

Le lounge du Grand Journal.

Propos recueillis par Florence Valencourt.

Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.