Alexandre Zalewski Alexandre Zalewski présente BEEF! magazine 18.03.2014 #lifestyle

BEEF! a pour ambition de remettre les hommes aux fourneaux

Alexandre Zalewski maîtrise les subtilités du BBQ et aime à les partager. Voilà pourquoi cet épicurien venu de Bourgogne prend les manettes rédactionnelles d’un succès papier venu d’outre-Rhin : BEEF! magazine. A l’intérieur de ce masculin pour le moins viril : du whisky japonais, des pièces de boeufs de hautes factures, les Rolls de la grillade et des enquêtes décomplexées au coeur de la gastronomie pour homme. A l’occasion du lancement du premier tome, Saywho est allé à la rencontre de cet amateur de bonne chair.

Résumez-nous le projet BEEF! et sa ligne éditoriale pour le moins surprenante ?
 
BEEF! est un magazine de cuisine qui s’adresse aux hommes. L’idée est de montrer notamment à ceux pour qui « cuisine » rime avec « pieds sous la table » et éventuellement « déboucher une bouteille de vin » qu’il y a un monde passionnant à découvrir dans cette pièce de la maison.
Les Allemands ne sont pas connus pour leurs talents culinaires. N’est-ce pas antinomique de lancer la VF d’un food-mag d’outre-Rhin ?
Ils ne sont peut-être pas connus pour leurs talents culinaires, mais ils ont une manière unique de sublimer la viande, les ustensiles et la bouffe de manière générale grâce à une qualité de mise en page et de photographies rarement atteinte dans d’autres publications. Et il n’y a pas de secret : il faut vraiment aimer son sujet pour arriver à ce résultat.
2/3 parisiens à qui vous pensez quand vous dites « pour les hommes qui ont du goût » ?
 
Mathieu Amalric, François Simon, Raquel Carena (la chef du Baratin)
Qui inviteriez-vous à votre BBQ urbain ?
Mes amis, ça me suffit largement.
Vous avez pris une sacrée gifle par les Inrocks Style, qui vous accuse sans détour de dégrader l’image de la femme et d’enfoncer les portes. Un mot pour votre défense ?
BEEF! a pour ambition de remettre les hommes aux fourneaux, et l’édito provocateur a eu l’effet escompté. Le magazine est le reflet d’une société en mouvement vers la parité… Difficile de dire si 15 ans auparavant un tel magazine aurait pu voir le jour. J’invite les journalistes des Inrocks à lire le magazine et à ne pas s’arrêter à l’édito. Et puis avant de me donner des leçons, j’aurais aimé qu’ils relisent leur papier très complaisant pour le lancement d’un magazine masculin qui fleure bon les années 80 et les femmes dénudées.
L’adresse la plus BEEF! de Paris ?
Les deux incontournables du moment : le Braisenville, 36, rue Condorcet et le BeefClub, 58, rue Jean-Jacques-Rousseau.
Propos recueillis par Amandine Flament
Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.