Daniel Buren 01.05.2012 #art

Pour la cinquième édition de MONUMENTA, c’est au tour de Daniel Buren d’investir la nef du Grand Palais. Saywho l’a rencontré pour déceler le secret de son oeuvre créee spécialement pour l’occasion : une forêt ombragée de 377 cercles colorés. L’artiste avait pour ligne conductrice de concevoir quelque chose d’excentrique, et c’est chose faite. Surement un peu grâce à Kamel Mennour, son galeriste et ami. Rencontre.

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.