Fabien Meaudre 11.06.2012 #lifestyle

Nouveau venu dans le petit monde des cosmétiques pour hommes, « Le Baigneur » brille déjà de tous les superlatifs. Mais, derrière son emballage, bio, on découvre la démarche éthique ultra-aboutie de son créateur, Fabien Meaudre. Rencontre.

Parle-nous de ton concept : « Le Baigneur »
Ce sont des soins premium pour hommes. Cosmétiques 100% naturels, bios, fabriqués en France, de préférence avec des produits issus de productions locales. Tout le concept est régi par l’idée d’exigence.
Je n’utilise que des emballages durables et recyclables : je verse 1% de mon chiffre d’affaires à Surfrider, une ONG qui défend le littoral. On participe tout au long de l’année à des projets de protection de l’environnement.
Enfin, pour l’emballage et le stockage, je travaille avec une société qui embauche 80% de personnes handicapées.

Pourquoi des cosmétiques pour hommes uniquement ?
J’ai développé cette gamme en réponse à mon propre problème : trouver des produits qui me conviennent ! C’est un marché de niche, il y a donc encore beaucoup de nouvelles choses à proposer.

Ce que l’on remarque en premier, c’est l’identité visuelle très forte de la marque, une réussite. Qui en est à l’origine ?
J’ai travaillé avec l’atelier Muësli, deux graphistes de l’école Estienne. Comme nous sommes sur des produits bios, j’ai opté pour un design volontairement minimaliste et sobre. Un style néo-rétro, et évidemment masculin.

Cette démarche écologique semble vraiment importante pour toi. Dis-nous en plus.
Je trouvais dommage de surfer sur la vague du bio sans aller plus loin. Contrairement aux marques qui font le minimum pour gagner l’appellation, je suis labellisé « Nature et progrès », le plus exigeant. En plus de cela, je cherche vraiment à avoir une démarche aboutie : je fais travailler un artisan en Corrèze, avec une méthode de production à l’ancienne, utilisée par une vingtaine d’artisans seulement en France !

Quelle est la différence entre un savon « Le Baigneur » et un savon de Marseille classique ?
Les savons « Le Baigneur » sont hydratants et doux. Cela est dû principalement à la différence dans le processus de transformation (saponification à froid, ndlr). La technique que nous utilisons conserve la glycérine, responsable de l’hydratation de la peau. De manière plus large, elle garde toutes les propriétés naturelles des huiles.

Où pourra-t-on trouver tous ces produits ?
J’ai pour l’instant un shop en ligne. Je suis en parallèle en discussion avec pas mal de points de ventes : le Bon Marché, les Galeries Lafayette…
Le 16 et 17 juin prochain, j’aurai un stand au salon « Take Me Out », puis à la rentrée, au Wanderlust.

J’imagine que tu as l’intention d’élargir ta gamme…
Oui, bientôt avec un savon de rasage et un après-rasage. Puis une ligne de linge de bain brodé.

As-tu prévu un savon pour les lendemains difficiles ?
L’exfoliant à la menthe poivrée, parce qu’il est très frais ! Pour l’anecdote (un peu grivoise) : il paraît qu’il laisse une sensation de fraîcheur pendant une bonne partie de la journée sur les organes génitaux…

Propos recueillis par Benjamin Belin
http://www.lebaigneur.fr/
Le Baigneur au salon « Take Me Out« . Les 16 & 17 juin à la Maison de l’Architecture

Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.