Rebecca Leffler 23.02.2011 #cinéma

Rebecca est sans doute la plus parisienne des américaines et la plus américaine des parisiennes. Elle est surtout journaliste spécialisée ciné des deux côtés de l’Atlantique. Alors, juste avant le week-end des Césars et des Oscars, une petite entrevue s’imposait, en franglais !

« Une Américaine à Paris », c’est un peu l’histoire de ta vie. Peux-tu nous rappeler comment tu es arrivée ici, ton parcours pro et ce que tu fais aujourd’hui dans la capitale ?

C’est une ‘long story’ ma love affair avec la France. Je suis arrivée en 2004 après avoir reçu une bourse de mon université, Dartmouth College, pour écrire une thèse sur le cinéma français (eh oui, je suis une vrai nerd !). J’ai travaillé pour Le Film Français pendant 2 ans, avant de devenir correspondante en France de The Hollywood Reporter. Aujourd’hui, je fais une petite chronique de critique cinéma au « Grand Journal » de Canal+, j’ai un blog sur Premiere.fr (http://experts.premiere.fr/Rebecca-Leffler) où je fais des interviews, des tapis rouges et couverture de soirées cinéma et mode, et j’ai aussi un blog (in English) sur la vie d’une New Yorkaise à Paris à http://lafleurdeparis.blogspot.com/. Qu’est-ce qui te plaît à Paris ?

TOUT ! J’adore cette ville et surtout son rythme de vie. A NY, tout est speed speed speed. Ici, on prend le temps de se détendre, de passer du temps avec ses amis et sa famille, sans compter les longues pauses déjeuner et les vacances !

A l’inverse, qu’est-ce qui te déplaît, qu’est-ce qui est moins bien qu’à New York?

Parfois, c’est trop lent ici. Il y a toujours une grève. C’est vrai que la vie est beaucoup plus « facile » et efficace à NY : il y a des taxis à volonté où on veut quand on veut, on peut manger à n’importe quelle heure, etc.

Toi qui sors beaucoup à Paris, peux-tu nous dire quels sont tes endroits préférés, les ambiances et les gens qui te plaisent ?

Ce qui me plaît, c’est la diversité. Un jour, prendre un thé dans un endroit luxe comme le sublime Hôtel Royal Monceau, puis faire un petit tour à la Palette pour un petit verre de vin entre amis. Mes autres adresses préférées sont : l’Hôtel rue des Beaux Arts (mon QG), Rose Bakery pour sa cuisine bio et ses pâtisseries anglo-saxonnes, Pouss-Pousse pour une pause healthy, le Prescription Cocktail Club pour une « New York-style scene », le Klay pour me muscler comme une vraie américaine, le spa Anne Fontaine pour un massage « anti-jetlag » pour pallier mes aller-retours entre Paris et New York, le KGB pour un cadre moderne new -yorkais et une cuisine franco-asiatique incroyablement délicieuse. J’aime les Français, sauf peut-être ceux de la bureaucratie, qui me font des misères dès que je dois faire renouveler ma carte de séjour… D’une manière générale, j’aime les gens simples. Je me retrouve dans un milieu où rien ne l’est alors, entre les soirées en robe et talons entourée de stars, j’aime bien me détendre avec des gens qui ne se prennent pas la tête.

Mais, revenons au cinéma : peux-tu nous donner tes pronostics pro pour les Césars ?

« L’habit ne fait pas le moine » peut-être, mais cette année les moines vont défiler sur le tapis rouge car je suis sûre que « Des Hommes et des Dieux » ne va pas partir sans prix, probablement celui de meilleur film de l’année. Et j’aimerais bien que Lambert Wilson soit désigné Meilleur Acteur. Roman Polanski devrait être Meilleur Réalisateur, ce qui serait bien mérité. En ce qui concerne les actrices, j’adore Catherine Deneuve et Charlotte Gainsbourg, mais leurs rôles cette année n’étaient pas leurs meilleurs alors, honnêtement, je ne sais pas. Moi, j’ai un coup de cœur pour Kristin Scott Thomas dans « Elle s’appelait Sarah ». Mais, j’ai bien aimé Karin Viard dans « Potiche » et Laetita Casta joue le rôle de sa vie en Brigitte Bardot dans « Gainsbourg, vie héroïque. ». En fait, je trouve que la catégorie la plus intéressante cette année est celle du Meilleur Acteur dans un second rôle – Michael Lonsdale et Olivier Rabourdin ont été parfaits dans « Des Hommes et des Dieux », mais Niels Arestrup est un des meilleurs acteurs en France en ce moment et il était bien, François Damiens était très drôle dans « L’Arnacoeur » et Gilles Lellouche formidable comme toujours dans « Les Petits Mouchoirs, » – un bon film qui à mon avis méritais plus de nominations.

Et pour les Oscars ?

LE DISCOURS D’UN ROI ! J’aime et l’académie aussi, même si je pense que c’est The Social Network qui va gagner. Colin Firth est incontournable en meilleur acteur, Christian Bale en second rôle pour « The Fighter ». Et, sans surprise, Natalie Portman pour « Black Swan ».

Personnellement maintenant, quels sont les acteurs et les films qui ont ta préférence cette année ?

Comme tout le monde, j’ai aimé : Des Hommes et des Dieux, The Ghost Writer, The Fighter, The King’s Speech, The Social Network … J’ai adoré Colin Firth dans « Le Discours d’un Roi » donc, même si Javier Bardem était aussi extraordinaire dans « Biutiful. ». Mention spéciale à « L’Arnacoeur » – une comédie romantique à la française qui arrive pour une fois à faire aussi bien que les comédies américaines ! Sinon, j’ai bien aimé « The Town, », et Nicole Kidman est bien dans « Rabbit Hole » aussi. En docu, « Entre les Murs » de Bansky- est ‘fabulous’ !

Quel est l’acteur/actrice que tu as interviewé et qui t’a le plus impressionnée ?

Oh là là where do I begin ? J’ai eu la grande chance de pouvoir interviewer beaucoup de personnalités inspirantes en six ans. La semaine dernière, Rachid Bouchareb, Michel Ocelot – des grands maitres du grand écran, mais aussi cette semaine Mathieu Amalric, Julie Bertuccelli, Thierry Frémaux. J’ai tellement de bons souvenirs ! Etre sur le Pont Alexandre III cet été et regarder Woody Allen tourner son film – ça c’était magnifique. Parfois les gens sont surprenants – Jennifer Aniston est très friendly, Marion Cotillard aussi. Pas du tout la grosse tête !

Entre les deux cérémonies, tu vas avoir un week-end super chargé ! Comment as-tu prévu de t’organiser ? Quels sont tes trucs pour tenir ?

Euh, une robe Chanell et des chaussures Christian Louboutin ? Non, just kidding. Pas d’Oscars pour moi, mais je vais à la cérémonie des Césars, après je cours écrire mon article pour l’envoyer à Los Angeles au The Hollywood Reporter, puis je vais au dîner au Fouquets et je finis à la party. Cette fois-ci, je ne serai pas la seule américaine au sein de grande famille du cinéma français – il y aura Jodie Foster, Quentin Tarantino et d’autres surprises – I can’t wait ! Quant aux Oscars, je vais regarder un peu le début de la cérémonie (surtout le red carpet !) dimanche soir, mais j’attendrai lundi pour regarder en entier.

Et après, tu te reposes où tu enchaînes avec la fashion week ? Quel est ton programme ?

Je ferai la Fashion Week, mais à petite dose – quelques défilés si j’ai le temps, mais je travaille sur beaucoup d’autres choses en ce moment. Je pars à NY vers la fin de la semaine pour un projet de mode avec une marque française qui s’installe là-bas. Busy, busy !

Propos recueillis par Florence Valencourt.

Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.