Métamorphoser, le temps d’une soirée, le Centre Pompidou ? Pour Charles Kaisin, aucun défi n’est trop ambitieux pour être réalisé. Alors qu’à l’occasion du quarantième anniversaire de Beaubourg l’année dernière, les amis du Centre Pompidou faisaient appel à Jean-Paul Goude, c’était hier soir au tour du designer et architecte belge donner vie à l’événement pour les membres de l’association présidée par Léopold Meyer (successeur de Didier Grumbach). Ainsi, quelques uns des plus grands noms de l’art et de la vie culturelle parisienne et internationale (citons Christian Boltanski, Kamel Mennour, Emmanuel Perrotin, les créateurs Haider Ackermann, Rick Owens et sa compagne et muse Michèle Lamy, ou Sheila Hicks, actuellement exposée au premier étage) n’avaient pas manqué à l’appel de ce “dîner pas comme les autres”. Et c’est peu dire. Alors que l’on entame la montée vers le dernier étage, c’est un monde tout en “black and white” qui se déroule sous les yeux de l’Ami. Tables, chaises et murs (et même les décorations de table) sont recouverts par les rayures noires et blanches imaginées par celui qui s’est fait connaître pour ses « dîners surréalistes ». Les convives prennent place et se laissent guider par une expérience qui mobilise tous leurs sens. Les plats sont servis sous des cloches elles aussi “black and white” et l’émerveillement est total lorsqu’arrive le dessert imaginé par le maître chocolatier Pierre Marcolini (avec qui Charles Kaisin collaborait déjà alors qu’il n’était encore qu’étudiant) : une “lune noire pour rêves blancs” tout en hauteur. De quoi marquer en beauté la quinzième édition du dîner au sein de l’institution de Serge Lasvignes. Une carte (noire et) blanche aux accents surréalistes qui permettra de continuer d’écrire les prochains chapitres de l’histoire des collections du musée national d’art moderne.

Photos: Chantapitch Wiwatchaikamol

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.