Alors que le printemps s’installe doucement dans un Paris encore engourdi par le froid, il est une chaleur du Sud qu’on ne saurait se refuser. C’est celle de la Villa Noailles qui organisait cette semaine la soirée de présentation des finalistes de ses deux rendez-vous majeurs que sont Design Parade Hyères (design) & Toulon (architecture d’intérieur). Alors que le festival se tiendra du 28 juin au 1er juillet prochain, Jean-Pierre Blanc dévoilait au Palais de Tokyo les dix finalistes de chacune des éditions, de jeunes designers et architectes d’intérieur venus de France, du Canada, du Portugal, de Belgique ou des États-Unis. L’occasion pour les invités comme Sophie Fontanel, Anna Klossowski (du collectif We Do Not Work Alone que nous rencontrions il y a peu) ou Didier Grumbach de non seulement se familiariser avec le travail de ces jeunes talents mais aussi de faire l’état des lieux des expositions qui seront organisées dans les deux villes tout l’été. L’opportunité aussi de (re)faire la connaissance des membres des deux jurys : on pense notamment à Philippe Malouin, designer anglo-canadien lauréat du prix du Designer de l’année par Wallpaper et ELLE déco, qui préside le jury de Design Parade Hyères et qui y présentera une exposition en marge du festival. Un jury très international notamment composé des frères Bouroullec, des commissaires d’exposition Alexandra Cunningham Cameron (New York) et Maria-Cristina Didero (Milan) ou de la dernière lauréate du Grand Prix Design Parade, Carolien Niebling. Côté architecture d’intérieur, Pierre Yovanovitch préside le jury de Design Parade Toulon aux côtés de Mathieu Lehanneur, de la rédactrice en chef de AD Allemagne Simone Herrmann, et notamment Pascale Mussard, présidente de la Villa Noailles. À noter que les jury a pu compter sur le soutien du président de l’édition 2017 Vincent Darré pour la sélection de ses finalistes. Dans une scénographie signée Mathilde Vallantin Dulac et Victor Levai (prix du public Design Parade Toulon 2017), on s’immerge dans le travail des finalistes et on rêve aux beaux jours d’été… à la Villa Noailles, bien sûr.

Photos: Jean Picon
Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.