Dans le cadre de la Biennale de Venise, la Fondation Louis Vuitton présente « Elsewhen » une exposition de l’artiste français Philippe Parreno qui s’inscrit dans son programme hors-les-murs initié en 2014. Avec cette exposition, l’artiste crée une expérience totale liant la mémoire à une temporalité disruptive, sur une proposition de la commissaire d’exposition Béatrice Parent. Croisés au vernissage de l’exposition, entre la visite de deux Pavillons, la galeriste Nathalie Obadia, Hans-Ulrich Obrist ou la directrice artistique de la Fondation Louis Vuitton Suzanne Pagé.

Photos: Michaël Huard
Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.