La Préhistoire fascine. De la grotte de Lascaux aux Vénus paléolithiques, l’homme moderne n’a eu de cesse d’étudier et de s’interroger sur les prémices de la civilisation humaine, autant que de l’omniprésence de l’art à l’aube de l’humanité. Pourtant, la question de l’invention de l’idée de « préhistoire » a été peu traitée par les musées. Aujourd’hui, le Centre Pompidou offre un parcours chronologique illustrant les liens entre la Préhistoire et l’art contemporain. Avec cette exposition intitulée « Préhistoire, une énigme moderne », le Centre Pompidou présente un ensemble de trois cents œuvres – dont certaines créées pour l’occasion – rassemblant des grands noms comme Paul Cézanne, Louise Bourgeois, Vassily Kandinsky ou Pablo Picasso, ainsi que des artistes contemporains comme Giuseppe Penone ou Pierre Huyghe – tous influencés par la réalité ou le fantasme de la Préhistoire. Leurs œuvres entrent en résonance avec des pièces préhistoriques emblématiques, à l’image du Mammouth de la Madeleine ou de la Vénus de Lespugue. Alors que l’exposition ouvrira au public le 8 mai, quelques privilégiés ont pu la découvrir en avant-première lors d’un vernissage privé, notamment les artistes Christian Boltanski et Théo Mercier (qui expose actuellement au Musée de la Chasse et de la Nature) autour du Président du Centre Pompidou, Serge Lasvignes.

Photos: Jean Picon
Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.