Alors que les noms de Takashi Murakami et de Virgil Abloh sont à eux-seuls les garants d’un engouement frénétique, on avait déjà eu un aperçu du potentiel sismique d’une collaboration entre l’artiste japonais et le tout nouveau directeur artistique des collections Louis Vuitton homme avec leur première exposition commune à la Gagosian Gallery à Londres. En pleine Fashion Week masculine à Paris, le lendemain seulement du tout premier défilé de Virgil Abloh pour Louis Vuitton, les deux inséparables présentaient dans la galerie du 4 rue de Ponthieu leurs nouvelles œuvres collaboratives dans le cadre de leur exposition “Technicolor 2”. Il n’en fallait pas plus pour rassembler quelques unes des personnalités les plus influentes de la capitale et d’ailleurs, de Carine Roitfeld à Gaia Repossi et Haider Ackermann (pour le côté mode), en passant par les artistes Katharina Grosse et Brian Donnelly (Kaws). Autour du directeur de Gagosian Paris Jean-Olivier Despres, Murakami et Abloh se prennent au jeu. Sur les murs de la galerie, les fleurs rieuses de Murakami rencontrent le logo à quatre pointes fléchées de Virgil Abloh, alors que la serre “Life Itself” accueille une reproduction en trois dimension de la fleur sous ses parois entièrement taguées. #MurakamiandAbloh tapent encore une fois dans le mille.

Photos: Jean Picon
Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.