Le passant qui se trouvait hier soir aux abords de l’Automobile Club de France aura certainement eu la joie de voir, aux premières heures du soir, un flot de silhouettes sur leur trente-et-un se diriger vers l’édifice place de la Concorde. Les initiés le savent, le magazine Madame Figaro y donnait son désormais célèbre dîner du cinéma, moyen pour tous de réunir le meilleur du cinéma français avant que ne débute, dans un mois seulement, le tourbillon Festival de Cannes. Parmi ces silhouettes passées sous les flash des photographes, impossible de manquer celle de Marion Cotillard, carré blond coiffé à la perfection et robe Isabel Marant scintillante. La jeune Camélia Jordana, César 2018 du meilleur espoir féminin pour “Le Brio”, s’y affirmait aussi comme une icône de style en devenir dans une robe Gucci. À l’intérieur, les invités de ce grand dîner “Cannes à Paris”, en partenariat avec la maison Chopard, avec le soutien de Renault et sur une production signée Albane Cleret, sont d’abord passés par la grande terrasse pour un cocktail au soleil couchant avec vue imprenable. Puis, le soir tombé, c’est au détour des tables rondes aux noms de films emblématiques que l’on croise les visages incontournables de Léa Seydoux et Agnès Varda visiblement complices, d’une Isabelle Adjani éternelle ou d’un Arnaud Valois qu’on ne se lasse pas de retrouver. On n’aura pas non plus manqué de croiser Pierre Niney, Céline Sallette, Pierre Hermé ou Christian Louboutin, qui avaient tous répondu présents à l’invitation du magazine représenté par sa directrice de la rédaction Anne-Florence Schmitt. Une mise en bouche de choix avant la déferlante glamour que promet d’être le Festival de Cannes.

Photos: Pierre Mouton
Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.